Raid de la Vallée de l’Ain

Ce weekend Ligéraid était de retour sur le championnat de France des raids. La chasse aux points est ouverte! N’ayant pu se déplacer dans les Pyrénées pour la première manche nous voila au départ du Raid de la Vallée de l’Ain.

Le matin, dans la voiture,  un sentiment ambivalent nous habite. Un raid proposé par Vincent Faillard ou encore Sandrine Monier Flechet ne peut qu’être bien organisé et valoir le déplacement. D’un autre coté le format balisé à 99% nous enchante qu’à moitié. Sans compter l’inquiétude qui demeure quand au kayak. Les bateaux personnels sont autorisés, nous avons trouvé un bateau (merci Markus) mais notre capacité à tenir dedans reste mystérieuse…

45 minutes avant le départ un petit test de l’embarcation nous permet de l’adopter. Nous arrivons à caser de justesse nos grandes jambes. Andy ne rentre qu’à l’arrière ce sera donc sa place.

Le départ est donné en VTT dans un champ. ça part très vite! De belles combinaisons de triathlon s’éloignent déjà. Andy à un peu de mal à se mettre dans le rythme. La course de CO de la veille a laissé quelques traces… Après 5 km il aura une petite cession pour temporiser après que j’ai réalisé une magnifique glissade. Un peu trop de pression dans les pneus, un peu trop de vitesse sur ce chemin blanc descendant et c’est la chute. A mon immense surprise je n’ai presque pas mal, le vélo semble en état, seule le serrage de ma chaussure est cassé. Sans briller nous prenons beaucoup de plaisir sur cette section de VTT avec énormément de single souvent ouverts pour l’occasion.Nous finissons correctement la section avec Gaetan et Mathieu de raidaventure.fr.

14424720_956589874446662_4416091391195981979_o

14444828_956591351113181_4762759000386168033_oAprès s’être fait grillé sur la transition nous embarquons dans notre kayak. Le premier acte se déroule plutôt bien. Nous débarquons et entamons le trail. Coupure de courant pour moi. Pas d’équipes concurrentes sur les deux premiers tiers du parcours. Sur des single le long de torrents ou en balcon au dessus de la vallée de l’ain.

14444797_956578217781161_8499224047975866566_o

Une fois sur le retour la jeune garde du raid (Julian Expert et Sansom Deriaz) nous doublent sans faire de détail. Andy tend l’élastique autant qu’il peut. Sur la fin de section nous avons de nouveau en visu la jeune garde et raidaventure.fr.

14409834_956587384446911_6888942911918666758_o

 

14470472_956580494447600_8609880347343302883_n

Nous embarquons au coude à coude avec ces derniers. Je prend l’option de garder mes basket contrairement à l’aller. Nous partons, faisons 50m. Impossible pour moi de me caler dans le bateau, il n’y a pas assez de place et le gouvernail est bloqué. Nous sommes obligé d’accoster sur le premier ponton. Je retire les chaussure en tirant dessus comme un mulet. Nous repartons un peu dépités!

14481818_956591767779806_622591040102361314_o

La fatigue musculaire s’installe et nous pagayons avec une inefficacité déconcertante. Nous manquons de passer à l’eau…  Nous débarquons enfin, je tente de remettre mes chaussures mais les lacets sont bloqués, on galère pour les défaire et nous nous faisons reprendre par outdoor avec Hervé Simon. Il reste 1km de CO.

 

Nous partons en file indienne. Andy accélère un peu pour faire le trou mais on fait une belle boulette sur le premier poste. Pas d’inquiétude nos adversaires ont suivi. 2 postes plus loin Andy me dit « tu te sens d’attaquer? » Au pied d’un petit raidillon… Impossible pour moi. L’opération est reportée au poste suivant. L’objectif est de se dépouiller dans la partie à découvert pour couper le contact visuel en rentrant dans la forêt. L’élastique est porche de la rupture! Opération réussie.

Au final un parcours très travaillé et très ludique. Félicitation à l’organisation. Ce format intense demanderait plus de soin dans la préparation… Nous finissons 6ème en laissant quelques minutes en route mais à une place qui est certainement la notre.

Quelques minutes après Sandra et Thom arrivent à la 5ème place mixte en réalisant le parcours sans élastique mais avec quelques crampes pour Thom. Il suffit de voir sa tête à l’arrivée. Marie-Line et Nathalie en féminine coupent la ligne à la 3ème position après avoir perdu une place en CO!

14445220_956593614446288_1947020964294518351_o

 

14468664_956589527780030_3135273094287781182_o

La conclusion est qu’à Ligéraid la CO et le kayak ont besoin d’être travaillé! Un petit stage en Lozère en novembre serait propice…

Résultats détaillés et photos ici

A bientôt

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *